Holcim propose un engrais calcaire naturel en collaboration avec Monseu

24 Juin 2021

Les boues de lavage de la carrière de Leffe, exploitée par Holcim, sont riches en carbonate de calcium, un produit naturel pour l’amendement des sols, particulièrement prisé par le secteur agricole. En collaboration avec l’entreprise Monseu, Holcim y a vu l’opportunité de valoriser ces boues, poursuivant ainsi sa politique de développement durable et d’économie circulaire.

 

Des granulats lavés, plus performants

Comment ces boues sont-elles produites ? Frédéric Fermeuse, Sales Manager d’Holcim, explique le processus : « Dans toute carrière, la roche brute est fragmentée par des tirs de mine. Celle-ci est ensuite acheminée vers les installations de concassage, puis des cribles pour le triage des granulats selon leur taille. Un système de dispersion d’eau situé au-dessus des cribles débarrasse les granulats de leur poussière fine, ce qui nous permet de fournir à nos clients des granulats lavés, offrant une meilleure performance que les granulats secs. Ces particules fines, mélangées à l’eau, sont récupérées et envoyées vers un dispositif de décantation, appelé clarificateur. Cela permet d’une part de concentrer ces particules qui sont extraites sous forme de boues, et d’autre part de récupérer une grande partie de l’eau qui sera réutilisée dans le processus de lavage des granulats. »
 

Nourrir la terre

Jusqu’à présent, les boues de lavage contribuaient à la constitution de merlons utilisés pour délimiter la carrière de Leffe, la végétaliser et ainsi créer un biotope propice au développement de la faune et de la flore. Jean-Luc Monseu, commercial de l’entreprise familiale du même nom (désormais dirigée par ses enfants), a proposé à Frédéric Fermeuse de les valoriser autrement : « Outre des aliments pour bétail, semences, engrais et autres produits phytos, notre entreprise propose également aux agriculteurs du carbonate de calcium. Après l’azote, le calcaire est le produit le plus important pour le secteur agricole : il nourrit les plantes en calcium et augmente le ph des terres acides. À ce titre, les produits résiduels de l’exploitation de carrières de calcaire sont donc très intéressants. Nous les vendions jusqu’ici sous forme de produit sec ou humide. Les boues de lavage de la carrière de Leffe nous permettent de les proposer maintenant sous forme liquide, ce qui assure une meilleure répartition sur les terres, plus uniforme. »
 

Développement durable, de la carrière au champ

Holcim s’est montré très enthousiaste et a immédiatement adopté cette idée : « Elle s’inscrit parfaitement dans notre optique de développement durable, indique Frédéric Fermeuse, de transformation des déchets, et dans la stratégie de déploiement de l’économie circulaire décrite dans le document ‘Circular Wallonia’, adopté par le Gouvernement wallon le 4 février 2021. »

Holcim a profité de la remise à neuf de son système de clarification des granulats de Leffe pour le doter d’un système de chargement : « Les boues de lavage peuvent ainsi être immédiatement chargées sur le camion-citerne ou dans l’épandeur remorqué par un tracteur, puis directement épandues sur le champ », précise Jean-Luc Monseu. 2/2


Collaborer, valoriser, préserver

Après avoir pris contact avec l’AFSCA et les autorités de santé publique, demandé et obtenu les autorisations nécessaires, Holcim a octroyé la commercialisation de ces boues à la société Monseu. Un bel exemple de collaboration dont l’objectif est de valoriser un co-produit, et de préserver les ressources naturelles.


Informations complémentaires :
Des informations complémentaires sur cette valorisation, la politique de développement durable d’Holcim ou les activités d’Holcim et de Monseu ? N’hésitez pas à contacter :

Holcim (Belgique) S.A.
Frederic Fermeuse
Sales Manager Aggregates Division
frederic.fermeuse@lafargeholcim.com
+32 (0)477/59.65.23

Ets. Monseu S.A.
Jean-Luc Monseu
Commercial
info@monseu.be
+32 (0)477/29.75.70

Communiqués de presse (pdf, 304.77 KB)
 
carriere de leffe