La cimenterie d’Obourg prévoit de redémarrer sa production de clinker cette semaine

03.08.2017
 

Le 23 mai dernier, la cimenterie d’Obourg a été touchée par un dramatique accident qui a entraîné le décès d’un collaborateur de l’entreprise dans l’effondrement d’un bâtiment.

Depuis lors, tout a été mis en œuvre pour redémarrer la production de clinker dans les meilleurs délais, grâce au soutien du groupe LafargeHolcim et au professionnalisme du personnel de l’entreprise.

La cimenterie a reçu l’accord de l'auditorat du travail pour finaliser le dégagement de la zone sinistrée. Le travail d’enquête est toujours en cours afin de déterminer les causes exactes de l’accident. 

Un contrôle systématique des structures situées à proximité du bâtiment effondré a été réalisé par l’intermédiaire d’un bureau externe.

L’entretien annuel des infrastructures de l’usine a été réalisé en juin, permettant la reprise du premier four (four 9) dès que sa réparation sera finalisée. Pour rappel, l’effondrement de la chambre à fumée du four 10 a entrainé la dégradation d’une partie des équipements du four 9. La mise en service du four 9 est prévue dans les prochains jours.

L’équipe de projet mise en place suite à l’accident travaille également à la reconstruction de la structure effondrée (la chambre à fumée du four 10), avec pour objectif de pouvoir redémarrer toutes les installations dans les meilleurs délais.

Avec le redémarrage du premier four, Holcim pourrait à nouveau produire du ciment à pleine capacité et devrait ainsi pouvoir répondre davantage aux demandes de ses clients en termes de livraisons. Holcim espère un retour à la normale le plus rapidement possible.

Le personnel de l’usine reste très touché par ce grave événement mais a réagi de façon très professionnelle. L’entreprise a fait le nécessaire pour que l'ensemble du personnel puisse rester en activité durant la période de reconstruction.

L’entreprise continue à apporter tout son soutien aux proches de la victime.