Guide du maçon : Montage de murs

22 Mai 2019
 

Solutions conseillées

 

Usage courant
CEM II/B-M 32,5 N
25 kg
Usage pratique  mortier bâtard pour faciliter la pose
Tradi’chaux XHA Type HL5
25 kg
Usage courant - par temps froid
CEM I 52,5 N 
25 kg
Usage spécial en cas de risque de gel
CEM I 52,5 R HES
25 kg
Usage écologique
CEM III/A 42,5 N LA
25 kg


Les conseils du Pro

1. Choisir un mortier dont le dosage et le type de liant conviennent pour l’application et dont la résistance répond aux charges auxquelles la maçonnerie sera soumise (voir tableaux aux pages 22 et 23).
2. Faire un mortier plastique ce qui facilite la pose et permet de régler la bonne mise en place du bloc ou brique. Le liant Tradi’chaux XHA peut s’utiliser seul ou en mélange avec du ciment.
3. Faire des petites gâchées surtout par temps chaud, de sorte que le mortier soit toujours frais, ce qui facilite la mise en œuvre et optimise la résistance.
4. Par temps chaud et/ou sec, humidifier le support.
5. Humidifier les briques ou blocs s’ils sont secs en suivant les recommandations du fabricant. Ne jamais saturer les éléments à maçonner en les immergeant dans l’eau durant un long laps de temps.
6. Panacher la maçonnerie : prélever les éléments à maçonner dans plusieurs palettes et dans un ordre varié de manière à répartir les variations inévitables de teinte et de les rendre ainsi acceptables.
7. Choisir un sable moyen (0/2). Si nécessaire, ajouter du sable fin (0/1) pour rendre le mortier plus onctueux.
8. Faire des joints de 10 mm max. (briques) et de 10 à 12 mm (blocs).
9. Protéger la maçonnerie :

• Contre la pluie : couvrir la maçonnerie fraîche pour éviter le délavage et afin diminuer le risque d’efflorescence.
• Contre un séchage trop rapide : pulvériser de l’eau par temps sec et/ou chaud.
• Contre le gel : couvrir la maçonnerie d’un isolant thermique.