Latest release

Le recueillement et le deuil avant la reprise progressive des activités à Holcim Obourg

01 juin 2017

Les travailleurs de la cimenterie Holcim à Obourg ont marqué, lundi à 10h00, temps de recueillement en mémoire de leur collègue décédé mardi dernier sous les décombres de la chambre de fumée effondrée. L'activité va reprendre progressivement, a indiqué la direction de l'entreprise.

La cimenterie Holcim à Obourg, près de Mons, a été fermée lundi matin pour permettre aux travailleurs de rendre un dernier hommage à leur collègue disparu, mardi dernier, à la suite de l'effondrement de la chambre de fumée d'un four horizontal à clinker. Les funérailles du malheureux travailleur ont eu lieu ce lundi 29 mai. Une minute de recue illement a été observée à 10h00 dans toute l'entreprise en mémoire du disparu dont le corps a été localisé dans la nuit de mercredi dernier et restitué à sa famille dans la soirée.

La direction d'Holcim avait mis l'entreprise à l'arrêt très rapidement après l'accident de mardi. "Aujourd'hui, l'entreprise doit aller de l'avant et envisager la relance de l'outil", a indiqué Holcim dans un communiqué. "Le personnel est très éprouvé mais bénéficie du fort soutien de sa société-mère afin de reprendre progressivement les activités et de remettre les fours en état de marche."

Une enquête a débuté pour identifier les causes de l'accident et empêcher qu'un tel drame se reproduise. La direction de l'entreprise a, par ailleurs, souligné que les dégâts causés par l'effondrement sont importants et que l'objectif est de remettre en route, dès que possible, un premier four tout en travaillant à l'étude de la reconstruction de l'arrière du four qui a été endommagé.